Rechercher

Etre de son temps...

Le mois de juillet c'est le temps des vacances. Et pourtant dans ma tête quelque chose bouillonne depuis quelques temps. Un fil dans ma tête qui commence à être rouge et tire plus que les autres. Quelque chose que j'instille dans mon enseignement par petites touches depuis 3 ans déjà, et qui demande à prendre plus de place sur notre chemin commun.

Le temps.

Il a été au centre de mon attention toute l'année écoulée, bien au-delà de ma volonté. Et comme je sais que vous aussi vous courez après, j'ai décidé de faire un petit retour sur ma réalité passée, car c'est la source de mon inspiration pour nos prochaines rencontres yogiques.

Je vous livre tout maintenant...

J'ai passé mon année à osciller entre ne pas avoir le temps, prendre le temps, et voir le temps défiler devant moi et moi courir après. Dans ce mouvement j'ai embarqué ma troupe familiale, qui m'a suivi sans sourciller.

Malgré cette course folle, j'ai toujours saisi l'occasion de prendre du recul et observer ce que j'étais en train de faire ou de vivre, où j'allais. Le résultat est saisissant. Une année remplie de projets, de joies, de déceptions et de remises en question aussi. Une année intense.

Tout compte fait une de mes meilleures années probablement. Je n'en regrette rien et j'aimerais partager ma recette avec vous durant toute l'année prochaine, lors de pratiques de yoga rituelles et saisonnières.

Commençons par l'automne. Ce fut le moment d'un profond repli. Repli vers l'intérieur, ce qui est important pour moi et les choses pour lesquelles je souhaite me battre. Ce fut par conséquent le moment de laisser de côté certaines personnes nuisibles à mes projets ou ma personne et donner toute ma force vitale à ceux qui me sont chers. C'est le retour vers la source, le vrai grand tri doit se faire en cette saison. C'est le grand point de départ d'une année réussie...

L'hiver, période de pureté, s'est déroulée pour moi en partie ailleurs, en Inde. Faire table rase du monde matériel qui m'entoure habituellement a été un véritable nettoyage mental. Ma musique, mon bouquin, ma pratique du yoga et ma famille. Le nécessaire et rien d'autre. On dirait la clé de mon bonheur...La pureté se cultive dans sa maison, dans son mode de vie aussi. La tendance est trop répandue de se laisser aller à se faire envahir par le froid et ne pas brûler les toxines de notre corps en hiver. Il faut un peu de rigueur pour mettre le peu d'énergie qu'on a au bon endroit!

Le printemps. Saison de renaissance. La mienne fut difficile physiquement. Mais j'y ai survécu et finalement je respire mieux que jamais. Il faut du courage pour croître, et l'énergie doit aller dans les bons projets, ceux qu'on a préparé en automne et conservés en hiver. Ne pas se laisser emballer par l'air du temps, l'énergie folle, et rester concentré pour éviter les écueils. Choisir une ou deux choses à cultiver durant le printemps, pas plus!

L'été. La saison de la moisson. Les idées qui arrivent, se bousculent. Tout prend sens, on récolte les fruits de ce qui a été cultivé toute l'année. C'est la joie. On peut se laisser aller et simplement profiter du temps qui passe.

Ce chemin je veux continuer à le mener avec vous. Durant toute l'année, nous saisirons le temps au vol à chaque changement de saison pour se poser, observer la saison écoulée et fixer nos intentions pour la saison à venir. Une façon de voir le temps passer sans courir après lui. Une façon de diriger sa vie sans nier la réalité du quotidien, qu'on laisse bien trop souvent diriger nos envies. Une façon de faire de la future année une des meilleures de votre vie à vous aussi!

19 vues